mardi 31 décembre 2013

Le gâteau au chocolat et aux noisettes façon Philippe Conticini




Quand on est chargé d'apporter le dessert lors d'un diner, le choix peut s’avérer périlleux : 

Quelle pâtisserie fera l'unanimité ? 
Quelque chose de très chocolaté ?
Un entremet avec des saveurs moins classiques comme la pistache ou la fleur d'oranger ?
Un dessert à base de fruits ? 
Dur dur de satisfaire tout le monde !

Du coup, je ne me torture plus l'esprit et j'apporte toujours deux desserts différents ! 

Le premier de ces desserts est un gâteau moelleux aux noisettes torréfiées fourré ET enrobé de ganache au chocolat, dont j'ai trouvé la recette dans le livre "Sensations" de Philippe Conticini.

Étant une "black chocolate addict", je n'ai mis que du chocolat noir dans la recette et non pas le mélange lait-noir préconisé par le chef (recette ici).

Pour un gâteau de 15 à 18 cm de diametre (c'est important pour que les proportions biscuit/ganache soit harmonieuses, en bouche comme à l’œil !)


- 60 g de chocolat noir
- 70 g de beurre demi-sel
- 1 oeuf entier + 1 jaune
- 3 blanc d'oeuf
- 20 g de sucre semoule
- 90 g de poudre de noisettes
- 90 g de cassonnade
- 40 g de farine
- 1 c.à café de levure chimique

Pour la ganache : 

- 225 g de chocolat noir
- 120 g de lait écrémé

 
Faites chauffer le four à 140°C et torréfiez la poudre de noisette pendant 15 à 20 minutes.
Augmentez ensuite la température à 160 °C.

Pour préparer le biscuit, faites fondre le chocolat et le beurre


Montez les blancs d’œufs en neige (pas trop ferme) avec le sucre semoule.
 
Mélangez la poudre de noisettes refroidie, la cassonade, l'oeuf entier et le jaune.
Incorporez le chocolat, la farine, la levure chimique et les blancs en deux fois.

Versez dans un moule à manqué de 15 à 18 cm de diametre, préalablement beurré et chemisé.

Faites cuire 25 à 30 minutes : le biscuit doit rester moelleux.
Lorsqu’il est tiède, démoulez-le et laissez-le refroidir.

Pendant ce temps, réalisez la ganache en faisant fondre au bain- marie le chocolat et en ajoutant en plusieurs fois le lait préalablement chauffé. Mélangez énergiquement au fouet pour obtenir une ganache lisse et brillante.
 
Pour finir, coupez le biscuit moelleux en deux dans le sens de l'épaisseur et étalez environ un tiers de la ganache sur le premier disque. Posez le second disque dessus.
Déposez le gâteau sur une grille et nappez-le de ganache encore chaude à laquelle vous aurez ajoutez un peu de lait supplémentaire (20g) pour la rendre un peu plus fluide.
Réservez 30 mn au réfrigérateur avant de servir.
 
Si vous ne dégustez pas le gâteau tout de suite, laissez la ganache "prendre" pendant 30 minutes au réfrigérateur puis sortez-le pour le garder à température ambiante (un endroit frais tout de même !) car si la ganache reste trop longtemps au froid, elle blanchie ce qui la rend assez inesthétique.



 N’hésitez pas à suivre les actualités de "Féerie & Pâtisserie" sur Facebook 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire