dimanche 16 septembre 2012

"Le Défi de ta vie ..."




     Le Royal Chocolat figure parmi les pâtisseries les plus demandées.

     Déclinable en toutes tailles, une amie, à la confiance bienveillante ;-), m'a lancé un challenge en cette fin du mois d’août : réaliser UN royal chocolat pour 150 personnes, dont la dimension serait de 100cm x 60cm !!!

Et le "défi de [ma] vie", comme le dirait un certain p'tit bidon, ne s’arrêtait pas là puisqu'on m'a aussi demandé de réaliser plus de 100 macarons (framboise, vanille et chocolat) ainsi qu'une centaine de Tatin au pomme posé sur un sablé.


Tout a commencé 48h avant la grande fête d'anniversaire (car il faut que le gâteau "mûrisse" afin de développer tous ces arômes) et la confection de cette titanesque pâtisserie a nécessité une journée entière.

      Il a donc fallu faire le croustillant praliné, avec pas moins de 3 kilos de chocolat au lait et de praliné, façonné en trois grandes plaques pour recouvrir entièrement la surface du moule en inox, fabriqué tout spécialement pour l'occasion par le père de mon amie.








 
 Les gouteuses, par l'odeur alléchées n'ont pas tardé à poindre le bout de leur nez...


    Pour la dacquoise aux amandes et aux noisettes, j'ai eu besoin d'une quarantaine de blancs d’œufs, de 2 kilos de sucre glace, d'1 kilo de sucre semoule et de 1,5 kilos de fruits secs en poudre.
Outre les proportions gargantuesques d’ingrédients, c'est surtout avec les caprices du four à gaz qu'il a fallu jongler !


 Grâce à mes deux petites commis, prêtes à répondre à toutes mes exigences.....de vaisselles propres (!), j'ai pu sans soucis utiliser et réutiliser à l'infini les ustensiles nécessaires à la préparation du géant.



Une fois la dacquoise cuite et refroidie, on la dispose dans le fond du moule.
Elle est ensuite recouverte d'une couche de chantilly au chocolat et d'une couche de croustillant praliné.
Sous l’œil attentif de la chef ....
Puis on est passé aux deux dernières couches de chantilly chocolat (8 litres de crème liquide - 3,2 kilos de chocolat noir et presque 2 litres de lait entier).
 Il faisait chaud, il a fallu faire vite...






 Le jour J, à quelques minutes de la dégustation, le gâteau fut poudré de cacao amer et décoré de demi-coque de macaron vanille sur tout le pourtour.
Les inscriptions ont été réalisées en pâte à sucre rouge pour être en adéquation avec le thème "Rouge, Noir, Blanc et Rock" de la soirée.






Quand toutes les douceurs furent posées sur la table, (sans aucune casse !), j'ai enfin pu souffler, la pression était retombée et j'avais accompli le défi de ma vie !







  Ce fut une bien jolie fête, pleine de préparatifs et de fous rires !

Encore merci mon p'tit bouchon de m’avoir fait confiance pour cette fête d'anniversaire en me confiant la totalité de la confection pâtissière.
Et merci à mon anti-moustique préféré qui m'a permis de passer des nuits paisibles pour être concentré pendant mes journées de travail ;-)





Que me réserve le prochain challenge.......




4 commentaires:

  1. Wow quel défi ! C'est magnifique ! On voit enfin des photos de toi à l'oeuvre !!!

    RépondreSupprimer
  2. Ah enfin notre Cécile en chair et en os au fourneau comme on aime te voir. Sérieuse et concentrée sur ton travail. Et quel boulot!!!
    Et quel gateau digne d'un Gargantua.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Génial, tu as comme d'hab' assumé et assuré! Je suis ravie que tu es rélevée ce défi car ces desserts étaient merveilleux! Merci encore pour tout. Ton p'tit bouchon!

    RépondreSupprimer
  4. Ma p'tite fée ou devrais-je dire "Chef" tu as largement mérité le Royal Chocolat d'Or!
    Et moi je suis prête à de nouveau être ta p'tite commis lors de ton prochain défi!
    Que de bons moments partagés avec un final magique en bouche!
    Ton p'tit bidon...ton anti-moustique préféré...ch'ti binome!

    RépondreSupprimer